LES DEMARCHES MEDICALES

L'association R.E.S.I.S.T. vous propose un parcours en prévision de l'explantation du dispositif médical de contraception définitive Essure® ou pour un parcours de suivi habituel.

Rendez-vous avec votre médecin traitant

Lors du rendez-vous, précisez à votre médecin traitant que vous êtes porteuse du dispositif médical de contraception définitive Essure®, énumérez les symptômes que vous avez répertorié depuis la pose et munissez-vous de la composition des implants.

 

Les premiers examens à effectuer sont :

- tests cutanés d'allergie aux métaux,

- radio ASP (Abdomen Sans Préparation) et une échographie 3D,

- bilan sanguin et hormonal complet.

 

Conservez bien tous les résultats qui seront utiles à votre parcours d'explantation ou de suivi médical habituel.

Rendez-vous avec un chirurgien-gynécologue

Si vous envisagez l'explantation du dispositif médical de contraception définitive Essure®, il est impératif d'informer le chirurgien-gynécologue de vos antécédents médicaux personnels et familiaux et de lui indiquer les traitements médicamenteux en cours.

 

Le chirurgien-gynécologue procédera à un bilan :

- examen clinique,

- analyse de la radio ASP et échographie 3D,

 

Compte tenu de la position de Essure®, le chirurgien-gynécologue évoquera avec vous les interventions chirurgicales possibles et leurs risques. N'hésitez pas à lui demander des précisions si nécessaire pour une parfaite compréhension de l'intervention chirurgicale.

 

Ce n'est pas forcément le chirurgien-gynécologue qui a posé les implants qui doit les explanter. La patiente est libre de choisir le chirurgien-gynécologue qui procédera à l'explantation dans le respect du protocole.

 

L'association R.E.S.I.S.T. vous conseille de vous faire accompagner par un proche lors de vos rendez-vous.

Le protocole d'explantation de Essure®

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a validé un protocole d'explantation par arrêté ministériel le 14 décembre 2018.

 

Le protocole est le fruit d'un long travail entre le Ministère, l'association R.E.S.I.S.T., l'ANSM et le CNGOF.

 

Consultez le protocole afin de préparer le rendez-vous avec le chirurgien-gynécologue et de connaître les différentes interventions chirurgicales préconisées pour l'explantation de Essure®.

 

L'intervention sera pratiquée en fonction de la position de Essure® afin de les explanter ENTIERS et INTACTS. Essure® ne doit pas être tirés, coupés, cassés ou chauffés lors de l'explantation. Le morcellateur ne doit pas être utiliser. L'hystéroscopie n'est plus d'actualité.

Protocole pour le retrait de Essure hystérectomie salpingectomie cornuectomie explantation intervention chirurgicale ansm cngof resist implant essure stérilisation féminine stérilisation masculine ligature des trompes clips de filshies vasectomie
Protocole d'explantation du dispositif médical de contraception Essure - Ministère des Solidarités et de la Santé - Décembre 2018

Après l'explantation de Essure®

Le jour de votre sortie de l'établissement de santé, un arrêt maladie devra vous être remis.

 

Une visite médicale post-opératoire sera planifiée par le chirurgien-gynécologue. A votre sortie de l'établissement de santé ou lors de la visite post-opératoire, le chirurgien-gynécologue doit vous remettre le compte-rendu opératoire, une ordonnance pour effectuer une radio ASP qui permettra de vous assurer que les implants Essure® ont été explantés intégralement.

 

L'association R.E.S.I.S.T. vous invite à la plus grande prudence pour que votre convalescence se déroule dans les meilleures conditions. Ne pas soulever, pousser, tirer des charges lourdes afin de ne pas solliciter les muscles du ventre.