Effets indésirables

Liste des effets indésirables répertoriés par les femmes porteuses de Essure®

Etat général

Fatigue chronique, troubles cognitifs, Burn-out, troubles du sommeil, douleurs rénales, douleurs pelviennes, prise de poids, migraine cataméniale, céphalée, douleurs musculaires, carences (minéraux, vitamine B12, D…)

Sphère ORL

Otite séreuse, tympan perforé, perte auditive, infection du conduit auditif, démangeaisons du conduit auditif, acouphènes, vertiges, sensation d’ébriété, sinusite, troubles de l’odorat, kyste dans la langue, épistaxis ou saignement du nez, rhinite allergique, dysphonie (trouble de la voix), voix enrouée, gêne dans la gorge, polydipsie ou soif excessive, xérostomie ou bouche sèche, syndrome des yeux secs ou sécheresse oculaire

Voies respiratoires

Asthme, bronchite chronique, toux sèche, toux grasse, nez sec, écoulement nasal, respiration sifflante

Troubles endocriniens

Ménorragie, hyperménorrhée (règles hémorragiques ou abondantes), saignements vaginaux en dehors des règles,  entre les règles et/ou après un rapport sexuel, pertes vaginales (translucides ou marrons abondantes), frilosité importante (sensation de froid), tremblements ou grelottements, troubles mictionnels (difficulté à vider la vessie lors d’une miction volontaire, mictions trop fréquentes –plus de 6 par jour et au moins 2 la nuit-, impossibilité de vider la vessie malgré un besoin urgent, impériosité, incontinence urinaire, syndrome d’hyperactivité vésicale –besoins urgents ou incontinence) perte de la libido (baisse de désir), kystes vaginaux, ménopause précoce, seins gonflés et tendus, nausées, inflammation du nerf pudendal, odeur corporelle modifiée ou anormalement forte, dérèglement de la thyroïde

Troubles cardiovasculaires

Epanchement péricardique, trouble du rythme cardiaque (tachycardie ou bradycardie), mauvaise circulation du sang (mains et pieds froids et blancs), engelures, œdèmes mains, chevilles et pieds, vasoconstriction cérébrale.

Troubles digestifs

Douleur gastrique, ventre gonflé, ballonnements, flatulences importantes et excessives, selles liquides, glaireuses, odorantes, molles et/ou irritantes (odeur acide), constipation

Système nerveux central

Troubles de l’équilibre, trouble de la mémoire, problème de concentration sur des tâches simples, aphasie (trouble du langage allant de la difficulté de trouver ses mots à une perte totale de la faculté à s’exprimer), migraines persistantes, transpiration excessive ou perte de la transpiration, sensation de la tête entravée, névralgie du Trijumeau, paresthésie (fourmillements dans les extrémités), fasciculation (tics nerveux), spasmes musculaires, sensations de jambes lourdes, de mauvaise circulation sanguine, avoir brusquement très chaud, sensations de brûlures dans le corps, démangeaisons diffuses sur tout le corps, douleurs se rapprochant de la fibromyalgie, malaise vagal, hyper sensibilité électrique

Dentaire

Déchaussement dentaire, gingivites, sensibilité et mobilité des dents, dent qui se casse ou meurt sans raison, bruxismre

Dermatologie

Pertes de cheveux importantes et anormales, peau sèche, démangeaisons, rougeurs, œdèmes, cloques, psoriasis, eczéma, urticaire, boutons blancs.

Ophtalmologie

Troubles de la vue, vision double, difficultés à faire le focus (difficulté à voir net), yeux secs, yeux qui piquent, yeux qui brûlent, yeux qui pleurent, décompensation de la vision avec une nouvelle correction visuelle, gonflement de la paupière inférieure permanente.

Troubles musculo-squelettiques

Douleurs articulaires, douleurs tendineuses (tendon d’Achille) et ligamentaires chroniques ou occasionnelles (membres supérieurs, bassin, hanches, sacrum, coccyx), douleurs musculaires, douleurs cervicales, douleurs dorsales (vertèbres L4-L5), atrophie musculaire (échappe des objets), raideur musculaire, difficultés à marcher longtemps, tenir un crayon, tenir le téléphone, tenir un objet

Facteurs d'aggravation

Intolérance ou allergie au nickel, intolérance ou allergie aux métaux, le froid, le stress, l’effort physique, une maladie, la sollicitation de la mémoire, de la concentration, une pathologie déjà connue (maladie auto-immune), tendance dépressive


Essure implant ligature des trompes utérus clips de filshies retrait fatigue chronique burn-out douleurs hémorragie migraine hystérectomie vasectomie stérilisation médical device removal fallopian tube metal coils injuries dolore fatica isterectomia utero

Les effets indésirables indiqués sur la notice Essure®

Ci-dessous, ces lignes sont extraites de la notice Essure® ESS305 de 2017 du laboratoire BAYER à destination des médecins.

 

"Chez les patientes qui présentent une hypersensibilité connue au nickel, au platine, au titane, à l'acier inoxydable ou aux fibres de PET (polyéthylène téréphtalate), ou à tout autre composant du système Essure (...), l'implant peut causer une réaction allergique. Ces patientes comprennent celles  qui ont ou non des antécédents d'allergie aux métaux. Il n'y a pas de test diagnostique qui permet de prévoir les réactions allergiques aux composantes d'Essure. En outre, chez cerraines patentes, une allergie au nickel ou à d'autres composants des implnats peut s'installer une fois ceux-ci mis en place. Les symptômes d'allergie typiquement associés au dispositif comprennent éruptions urticariennes, urticaire, rash oedème de Quincke, oedème du visage et prurit. Avant de mettre en place les implants Essure, il faut dire à la patiente quels matériaux ils contiennent et qu'il y a un risque d'allergie/hypersensbilité. Il n'y a à l'heure actuelle pas de test qui permet de prédire avec certitude la survenue d'une réaction d'hypersensibilité aux matériaux que contient l'implant.

 

.../...

"La prise en charge des effets indésirables peut exiger une chirurgie et le retrait des implants. Le retrait des implants peut atténuer ou éliminer les symptômes dans les cas suivants : les symptômes surviennent peu de temps après la mise en place des implants l'imagerie indique que les implants sont mal placés et la possibilité que ces symptômes aient d'autres causes a été envisagée."

 

.../...

"Chez les utilisatrices d'implants Essure, les traitements gynécologiques à venir pourraient poser des risques supplémentaires en raison de la présence d'implants.

Certains instruments chirurgicaux utilisent des sources d'énergie, telles que courant électrique, radiofréquence, énergie thermique ou congélation (p.es.cryotherapie). Il y a un risque de bris de l'implant et/ou de transfert d'énergie aux structures avoisinantes si ces sources d'énergie sont employées à proximité de l'implant ou entrent en contact avec l'implant. Il se peut que des risques qui ne sont pas encore connus associés à ces interventions. L'ablation de l'endomètre aux micro-ondes est contre-indiquée chez les patientes qui portent les implants Essure."