LES ACTIONS DE L'ASSOCIATION

Les actions se poursuivent et l'alerte est maintenue auprès des autorités de santé

Manifestation internationale R.E.S.I.S.T.

HAS ANSM Ministère de la Santé

15 septembre 2019

 

Invitée par la délégation Italienne des femmes victimes d'Essure®, R.E.S.I.S.T. participe à une manifestation internationale regroupant les délégations anglaises, américaines, brésiliennes, australiennes.


Colloque "Scandales sanitaires, scandales démocratiques"

HAS ANSM Ministère de la Santé

26 septembre 2019

 

R.E.S.I.S.T. participe au Colloque "Scandales sanitaires, scandales démocratiques" organisé par François RUFFIN, député, qui regroupe un grand nombre d'associations d'usagers santé victimes de médicaments, de dispositifs médicaux et de vaccins.


30 septembre 2019

 

Après une enquête auprès des femmes explantées depuis la publication du protocole en décembre 2018, R.E.S.I.S.T. fait le constat qu'il n'est pas respecté par une grande majorité des chirurgiens-gynécologues et en fait part au ministère des Solidarités et de la Santé.

 

R.E.S.I.S.T. demande qu'une information soit à nouveau diffusée à destination des ordres et sociétés savantes médicales de France.

Lettre ouverte au gouvernement sur la transparence dans les politiques du médicament

5 novembre 2019

'Une coalition inédite de praticiens hospitaliers et d'urgentistes — mobilisés pour la défense de l'hôpital public, dont Christophe Prud'homme et le collectif Inter-Urgences, du membre de l'académie de médecine Alfred Spira, de chercheurs en santé publique dont Didier Fassin, de l'économiste Thomas Piketty, de producteurs de films, du comédien Océan, de l'écrivain Edouard Louis, du compositeur Bertrand Burgalat, de victimes de scandales sanitaires et de militants de l'accès à la santé, aux côtés d'organisations de lutte contre le diabète, contre le sida, et contre la corruption et ainsi que de syndicats de chercheurs de l'industrie pharmaceutique, demande à Edouard Philippe et Agnès Buzyn la transparence dans les politiques du médicament. Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 sera présenté au Sénat la semaine prochaine.

Lors de la lecture du texte à l'Assemblée nationale, le jeudi 24 octobre, le gouvernement s'est opposé à tous les amendements demandant la transparence.'[...]

 

Lire la suite sur Mediapart